La Grande soirée de l’Alliance israélite universelle

Lundi 10 février 2020, s’est tenue la Grande soirée de l’Alliance israélite universelle dans les magnifiques salons de l’Hôtel de Ville de Paris. Organisée à l’occasion du 160ème anniversaire de la fondation de l’Alliance et 150 ans après la création de Mikveh-Israël (première école moderne d’agriculture en terre d’Israël), la soirée coïncidait avec la fête de Tou Bichevat. Un débat animé par Alexis Lacroix, directeur des rédactions de Judaïques FM et Radio J, a réuni l’ancienne ministre Corinne Lepage, l’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit et le grand rabbin Olivier Kaufmann autour de la thématique « L’homme est comme un arbre des champs. Environnement, Judaïsme et Education ».

Le dîner de gala, animé par Ariel Wizman, a été ponctué par les interventions de Marc Eisenberg, président de l’AIU, du psychanalyste Gérard Haddad, du philosophe Alain Finkielkraut, de Francis Huster qui a lu avec tout le talent qu’on lui connait un très beau texte sur l’Alliance ainsi que par la participation des élèves de l’Alliance.

 Le traiteur L’Arbre de Vie avait, pour l’occasion,  dressé de magnifiques tables de fruits et servi  un repas végétal particulièrement innovant, concocté par la cheffe étoilée Ghislaine Arabian

1 / 13
2 / 13
3 / 13
4 / 13
5 / 13
6 / 13
7 / 13
8 / 13
9 / 13
10 / 13
11 / 13
12 / 13
13 / 13

Parmi les nombreux amis de l’Alliance, étaient notamment présents Eric de Rothschild, président du Mémorial de la Shoah, Francis Kalifat, président du CRIF, Joël Mergui, président des Consistoires, Meyer Habib, député des Français établis hors de France, Patrick Klugman et Karen Taïeb, adjoints à la Maire de Paris, .Jean-François Guthmann, président de l’OSE, Daniel Saada, ministre plénipotentiaire auprès de l’Ambassade d’Israël en France ou encore le metteur en scène Steve Suissa.

L’Alliance a eu le plaisir d’offrir aux invités le nouveau livre de l’historien Georges Bensoussan L’Alliance israélite universelle (1860-2020) : Juifs d’Orient, Lumière d’Occident ainsi que des produits généreusement fournis par la Sultane de Saba que nous remercions.

Haut de page