Le sionisme, entre mythologie et histoire » Par Georges Bensoussan, historien

Date
Mardi 11 Décembre 2018
Heure
19h
Adresse
6 Rue Michel-Ange, 75016 Paris, France
Période d'inscription
06/11/2018 - 11/12/2018 18h

Dans le contexte actuel de la diabolisation du sionisme, il faut faire retour à l’histoire par-dessus le nouveau visage de la passion antijuive et mettre en lumière trois éléments décisifs dans la naissance du sionisme : la dimension colonisée de la condition juive en Europe comme en terre d’Islam ; les progrès de la sécularisation au sein du judaïsme européen du XIXe siècle, comme les progrès de l’occidentalisation, à la même époque, dans le judaïsme en terre arabo-musulmane ; et enfin, la force du mouvement des Lumières d’Occident qui demeure inséparable du mouvement des nationalités
au XIXe. Le sionisme s’inscrira, lui aussi, dans le sillage du « printemps des peuples ».
Ce mouvement national va aboutir à la renaissance d’un État indépendant sur la terre où l’identité juive plonge ses racines, des racines sécularisées et laïcisées avec pour arrière-fond l’influence de la tradition socialiste – révolutionnaire russe.
Mais au-delà de la construction étatique, le sionisme marqua le passage d’un destin subi en une destinée assumée. Ce ne fut donc pas seulement l’indépendance juive recouvrée, ni même la désaliénation de l’être juif, mais un mouvement de libération qui parle à celui qui entend reprendre possession de son destin.
PAF : 10 €
réservation obligatoire

S'inscrire

Retour à la liste d'évènements

Haut de page