UN SUJET SANS MÉDIATIONS

Date
Jeudi 18 Mars 2021
Heure
19h30
Adresse
visioconférence
Période d'inscription
22/02/2021 15h - 18/03/2021 19h
Nom de l'organisateur
Institut Europeen Emmanuel Levinas

La révolution numérique affecte toutes les médiations sociales et politiques qui permettaient à un sujet d’appartenir au monde. Au fur et à mesure que le numérique s’installe dans le gouvernement des hommes, on assiste à un double mouvement. D’une part, à Photo%20Antoine%20Garapon.JPGl’émergence d’un sujet décorporéisé en quelque sorte, qui se protège de tout contact avec le monde grâce aux réseaux sociaux, qui sculpte son profil et peut se cacher derrière son avatar ou son pseudo, en rêvant d’évoluer dans un contexte totalement dématérialisé et sans corps comme celui de la blockchain. Et de l’autre, à des politiques qui identifient, tracent, modélisent et neutralisent des corps désubjectivés en ayant recours à des techniques comme la reconnaissance faciale, la biométrie ou la programmation génétique.

Antoine Garapon, magistrat honoraire ; après avoir été juge des enfants pendant plusieurs années, il enseigne aujourd’hui à Sciences Po. Membre du comité de rédaction de la revue Esprit, il dirige la collection Bien commun aux Editions Michalon et anime une émission hebdomadaire sur France Culture.  Auteur de nombreux ouvrages, dont :   Le gardien des promesses, justice et démocratie (Odile Jacob), Bien juger : Essai sur le rituel judiciaire (Odile Jacob), Des crimes qu’on ne peut ni punir ni pardonner (Odile Jacob). Dernière publication : La justice digitale. Révolution graphique et rupture anthropologique, PUF, 2018 (avec Jean Lassègue).

 

 

S'inscrire

Retour à la liste d'évènements

Haut de page