Jean-François Braunstein La philosophie devenue folle. Le genre, l’animal, la mort

Date
Jeudi 06 Février 2020
Heure
19h30
Période d'inscription
13/01/2020 - 06/02/2020 19h
Nom de l'organisateur
IEEL

Trois débats obsèdent la scène publique « progressiste », autour du genre, des droits de l’animal, de l’euthanasie. Et lorsqu’on lit certains des textes qui en donnent le la, on découvre derrière les bon sentiments affichés quelques horizons absurdes, sinon abjects.

Si le « genre » n’est pas lié au sexe, pourquoi ne pas en changer tous les matins ? Si le corps est à la disposition de notre conscience, pourquoi ne pas le modifier à l’infini ? S’il n’y a pas de différence entre les animaux et les humains, pourquoi ne pas faire des expériences scientifiques sur les comateux ? S’il est des vies dignes d’être vécues et d’autres qui ne le seraient pas, pourquoi ne pas liquider les « infirmes », y compris les enfants « défectueux » ? Pourquoi ne pas collectiviser les organes des quasi-morts au profit d’humains plus en forme ?... Tels sont quelques énoncés qui s’installent dans le discours contemporain de l’« émancipation ». Il s’agit d’y prétendre abolir les « limites », toutes les limites. Alors qu’il convient au contraire de penser pour la vie, les limites qui nous constituent.

Jean-François Braunstein, philosophe, professeur de philosophie française à l’université de Paris I Panthéon- Sorbonne, membre de l’Institut des sciences philosophique et juridique de la Sorbonne, enseigne l’histoire des sciences ainsi que la philosophie de la médecine et l’éthique médicale, auteur de La philosophie devenue folle : le genre, l’animal, la mort.

Dans le cadre du cycle « Crises contemporaines civilisationnelles » proposées par l’IEEL

Programme complet

Inscriptions 10€ IEEL

S'inscrire

Retour à la liste d'évènements

Haut de page